Mercredi, 18 Juil 2018
Vous êtes ici :     Accueil Découvrir Roeschwoog Historique Les fouilles archéologiques
Les fouilles archéologiques PDF Imprimer

Des fouilles archéologiques ont été réalisées sur le site du futur lotissement, aux lieux-dits Immenlach et Wasserturm, entre la RD 468 et le château d’eau. Les fouilles archéologiques, une obligation légale… et payante!
Après l’achat des terrains par la commune entre 2003 et 2007, des sondages avaient été réalisés et trois zones de vestiges avaient été délimitées. Pour pouvoir y ériger des constructions, la loi impose au lotisseur de faire réaliser des fouilles complètes par une entreprise spécialisée et de les payer.
La commune a choisi le PAIR (Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan) suite à un marché public, pour un montant de travaux s’élevant à 322 000 €. Cette dépense ne sera subventionnée qu’en partie.
Après le décapage des terrains, les archéologues ont travaillé du 10 mai au 23 juillet 2010.

Un cimetière du haut Moyen Âge...

necropoleUne nécropole mérovingienne d’une cinquantaine de sépultures a été mise au jour. D’après les premières observations, les tombes datent de la fin du 6e et du 7e siècles. A cette époque, les individus étaient inhumés avec des armes et des éléments de parure vestimentaire : plusieurs tombes ont livré des couteaux à un tranchant (scramasaxes), des pointes de flèches, des colliers de perles en pâte de verre, des boucles de ceinture. Les inhumations sont aussi accompagnées de céramiques et d’offrandes alimentaires. Ces objets permettent de mieux connaître les rites funéraires et de dater les tombes. Après ces fouilles sur le terrain, débutera un programme d’analyses paléogénétiques : il permettra, grâce au prélèvement de dents sur les squelettes, de retrouver l’ADN ancien et d’établir des liens de parenté entre les individus.

… avec pour la 1ère fois en Alsace, un village de la même période...

puitAu sud, le long de la route départementale, a été découvert une partie de village, contemporain de la nécropole. C’est archéologiquement très important car pour la première fois en Alsace, a pu être exploré un village associé au cimetière de la même période. L’habitat se compose d’au moins cinq bâtiments, construits en matériaux périssables (bois et torchis) et fondés sur poteaux. Une dizaine de cabanes semi-enterrées destinées aux activités artisanales ont également été mises au jour. Un puits a été fouillé : d’une profondeur de plus de 3 mètres, il a conservé son cuvelage en bois et au moins 7 céramiques entières ont été retrouvées au fond. Enfin, deux sépultures, dont une d’enfant, ont été découvertes. On se rappelle qu’un habitat mérovingien avait déjà été découvert en 1995 avant la construction du supermarché et de l’entreprise Harfu. Les vestiges découverts cette année correspondent à l’extension septentrionale de ce village.

… séparés par ancien bras du Rhin.

paleochenalEntre la nécropole et l’habitat, un ancien bras du Rhin a été mis au jour. Il est matérialisé par des niveaux de sédiments sombres et organiques, dans lesquels une partie des éléments végétaux a été conservée (bois, feuilles). Des analyses seront réalisées ; elles permettront de dater le chenal, de comprendre son fonctionnement et de recréer l’environnement naturel aux abords du site.

Conférence sur les fouilles archéologiques à Roeschwoog du jeudi 1er mars à 19h30 à la médiathèque

sépultureL'archéologue en chef Agneszka Koziol qui a mené avec son équipe les fouilles au lotissement Immenlach en 2010, est venue présenter son travail, les découvertes réalisées (nécropole, habitat mérovingien...) et a répondu aux questions des habitants.

 

Actualités

Pour information : 

La carte des aléas d'inondation de mars 2018 est disponible sur le site internet, consultable en mairie ou sur le site de la préfecture

 
.